Home > Actualité > Ujet, le scooter électrique et connecté arrive sur le marché

Ujet, le scooter électrique et connecté arrive sur le marché

Reading Time: 5 minutes
Crée en 2015, la société luxembourgeoise Ujet (pour Urban Jet) – spin-off du groupe russe OCSiAL – spécialisée en nano-technologie, s’apprête à commercialiser son premier produit : le scooter électrique Ujet. Hugues Despres, CEO de Ujet, nous en dit plus sur cette innovation qui a fait sensation au dernier CES de Las Vegas.

Luxembourg first

« Nous sommes avant tout une société high-tech dans laquelle nous souhaitons développer quatre compétences : la science des matériaux – participer notamment à la révolution des matériaux composites – la technologie verte, la connectivité en tant que réelle valeur ajoutée et un design unique », explique Hugues Despres, CEO de Ujet.

Dès son implantation au Luxembourg, la maison mère OCSiAL avait pour ambition première d’y développer une plateforme de démonstration des bénéfices des nano tubes de carbone. Après avoir développé un concept de scooter électrique de haute-technologie, OCSiAL a décidé d’aller encore plus loin en commercialisant ce produit. Après deux années de recherche et développement très poussé, le scooter Ujet va enfin voir le jour et circuler en tout premier sur les routes luxembourgeoises.

« Nous sommes aussi le premier constructeur au monde à avoir développer une roue orbitale motorisée, qui lui confère ce design si particulier, tout en ayant aussi une finalité technologique – le moteur intégré dans la roue arrière délivre une vraie puissance pour une meilleure sécurité. »

Mobilité urbaine et liberté de mouvement avant tout

Ujet se revendique comme une marque lifestyle qui s’adapte aux besoins de la mobilité urbaine. « Nous voulons que notre premier produit soit considéré comme un véritable compagnon, bien plus qu’un simple objet fonctionnel », continue Hugues Despres.

Pensé pour les citadins, le scooter électrique Ujet est visuellement très fin avec son cadre asymétrique et ses lignes épurées. Très maniable et ultra léger – 43kg sur la balance ! – il est surtout pliable très facilement et peut être rangé partout, chez vous, dans votre bureau ou même dans votre bateau ! « Nous avons dessiné un scooter unique, à l’identité forte et singulière, notamment avec son cadre asymétrique. C’était un vrai parti-pris en termes de design que nous assumons totalement. Nous sommes aussi le premier constructeur au monde à avoir développer une roue orbitale motorisée, qui lui confère ce design si particulier, tout en ayant aussi une finalité technologique – le moteur intégré dans la roue arrière délivre une vraie puissance pour une meilleure sécurité », s’enthousiasme le CEO d’Ujet.

Grâce à sa connectivité de pointe, le scooter peut uniquement être allumé via l’application Ujet sur smartphone ou via le tableau de bord du scooter au moyen d’un code unique délivré au conducteur, pour garantir une plus grande sécurité. Une alarme vous informera si votre scooter est déplacé, et pourra être désactivé, toujours via l’application. « Afin de laisser une totale liberté aux utilisateurs, nous avons également prévu la possibilité de partager le scooter entre amis. Ainsi, le conducteur peut inviter un ami à utiliser son scooter, via l’application que ce dernier devra télécharger et un code unique qui lui sera envoyé. Ce partage peut aussi être fait pour une durée fixée à l’avance, si souhaitée ! Ujet, c’est la liberté de mouvement avant tout ! », explique le CEO.

« Nous sommes extrêmement fier d’être la première marque automobile Luxembourgeoise. Nous mettons donc fièrement notre identité Luxembourgeoise en avant sur notre packaging, avec le certificat « Made in Luxembourg ». »

Le premier véhicule Luxembourgeois

Le scooter Ujet a été développé et conçu au Luxembourg, et sera assemblé dans l’usine Ujet située à Foetz. Cela lui vaut ainsi d’avoir reçu le label « Made in Luxembourg », label dont Hugues Depres est particulièrement reconnaissant. « Nous sommes extrêmement fier d’être la première marque automobile Luxembourgeoise. Nous mettons donc fièrement notre identité Luxembourgeoise en avant sur notre packaging, avec le certificat « Made in Luxembourg ». Nous souhaitons aussi rendre le Luxembourg fier de nous, en étant notamment bien présent dans le paysage automobile national »

Une fois l’homologation européenne obtenue, nécessaire à toute commercialisation – actuellement en cours d’obtention – Ujet débutera la production de série dans son usine de Foetz. Une première commercialisation des scooters débutera au Luxembourg cet été – Ujet est d’ailleurs en discussion avec plusieurs grands distributeurs automobiles Luxembourgeois. Ujet partira ensuite à l’assaut des villes européennes, à savoir Paris, Barcelone, Milan et Monaco. « Nous envisageons aussi, d’ici à la fin de l’année, de commercialiser nos scooters en Californie – Los Angeles, San Francisco – et en Floride, notamment Miami. Les villes asiatiques, telles que Taipei, sont également sur notre agenda où nous souhaitons atteindre une clientèle de luxe ».

« Nous attendons maintenant impatiemment le deuxième moment de vérité, l’accueil que réservera le public à notre scooter ! »

Le scooter Ujet, premier produit d’une longue série

« Ujet n’est pas seulement une usine de scooter. C’est une société high-tech qui souhaite proposer une vraie vision pour les urbains de demain, et leur mobilité » déclare Hugues Despres. En analysant précisément les besoins en mobilité urbaine, Ujet envisage dans les prochaines années de développer un autre type de scooter, en proposant notamment un véhicule pouvant supporter deux personnes, et envisage aussi de concevoir un scooter avec une puissance de moteur plus élevée – le scooter Ujet actuel a une puissance de 4 kW – tout en gardant toujours à l’esprit de faciliter les déplacements en ville.

Des accessoires verront également le jour et seront commercialisés par Ujet. « Ces produits accessoires seront toujours conçus en prenant en compte une de nos compétences-clés – l’utilisation de la nano technologie, une connectivité particulière, un design propre », précise Hugues Despres. Une collaboration est actuellement en cours avec des entreprises qui vont produire ces accessoires, tout en intégrant le design Ujet – notamment des casques et des gants. « À terme, nous produirons nous-mêmes ces produits accessoires. Pour le moment, Ujet propose une couverture pour les jambes, une housse protectrice pour le scooter ou encore un sac multifonctions, qui fait sac à dos et aussi sac storage pour le casque par exemple – à fixer sur le scooter par un système de crochet. Encore une fois, chez Ujet nous réfléchissons à accroître la praticité de nos produits pour un usage quotidien facile par les citadins ».

En plus des produits Ujet, des services seront proposés dans les prochaines années, notamment le private sharing des scooters, en développant des partenariats exclusifs avec des entreprises de parking et des chaînes d’hôtels qui pourront proposer les scooters Ujet à leur clientèle. « Il existe plusieurs moments de vérité dans la vie d’une entreprise, le premier a été la présentation produit à la presse lors du salon « Consumer Electronic Show » à Las Vegas au mois de Janvier dernier, qui a été un vrai succès, au-delà de nos espérances. Nous attendons maintenant impatiemment le deuxième moment de vérité, l’accueil que réservera le public à notre scooter ! », conclut Hugues Despres. Pour les citadins déjà conquis et impatients, le scooter Ujet peut déjà être réservé en ligne !

You may also like
Skeeled digitalise le processus de recrutement
La compliance simplifiée avec algoreg
RedE, une arrivée sur les chapeaux de roues !
Préparer le terrain pour la Data Economy