Home > Actualité > France > SESAMm lève 2,6 millions d’euros

SESAMm lève 2,6 millions d’euros

Spécialiste de l’exploitation du Big Data appliqué à la gestion d’actifs, la startup messine SESAMm vient d’annoncer une deuxième levée de fonds de 2,6 millions d’euros. Objectif pour la start-up : poursuivre sa croissance à l’international et conquérir de nouveaux marchés ! L’entreprise ambitionne de devenir un leader dans les domaines de la donnée alternative et de l’intelligence artificielle pour la finance de marché.
(Photo : l’équipe SESAMm devrait compter une dizaine de nouveaux collaborateurs d’ici fin 2018 / Crédit © SESAMm)

Des solutions innovantes et performantes pour prédire les marchés

Installée à Metz, Paris et à Luxembourg, SESAMm a développé deux solutions fortement innovantes en gestion d’actifs permettant de prédire les marchés. La première, proposée depuis 2014, est le Data Stream Premium, un service de production de signaux prédictifs de trading s’appuyant sur le Big Data et l’intelligence artificielle. Il permet aux fonds alternatifs d’investissement, les Hedge Funds, de générer de la sur-performance sur les marchés financiers et a séduit de gros acteurs du secteur.

« Les multinationales du marché américain s’intéressent à nous, tout cela est très prometteur »

En 2017 est lancée L’Humeur des Marchés, une plateforme de visualisation de la donnée ainsi qu’un accès API (Interface de programmation), qui propose des analyses et des données alternatives sur plusieurs milliers d’actifs, le tout en 8 langues incluant le chinois et le japonais. Ce perfectionnement des algorithmes et de l’outil, qui améliore les décisions d’arbitrages et la recherche et l’exploitation d’opportunités de marché, accroit la reconnaissance internationale de SESAMm.

« Les multinationales du marché américain s’intéressent à nous, tout cela est très prometteur », révèle Sylvain Forté, co-fondateur et CEO de SESAMm.

Startup en pleine expansion

Aujourd’hui triplement incubée en France et au Luxembourg, SESAMm compte 18 salariés et s’appuie sur de hauts profils en intelligence artificielle et en analyse quantitative. Son activité commerciale est en pleine effervescence, avec notamment la signature récente de deux contrats majeurs avec Nikko Global Wrap (top 5 des asset managers au Japon, 190 milliards $ d’actifs) et La Française Investment Solutions, faisant partie du groupe La Française (top 10 des asset managers en France, 64 milliards $ d’actifs).

« Notre objectif est d’asseoir notre positionnement en France puis en Europe, notamment avec l’ouverture cette année d’une nouvelle filiale à Londres. Notre développement passera aussi par les États-Unis. Les perspectives de croissance de notre marché sont fortes : de 67 milliards $ en 2014, le marché des logiciels pour la gestion d’actifs devrait passer à près de 104 milliards $ en 2019 selon MarketsAndMarkets », précise Sylvain Forté.

« La confiance de nos partenaires est précieuse. Elle valide les très bonnes performances de nos technologies, qui continuent d’être améliorées par notre pôle de R&D. »

Levée de fonds : confiance et croissance 

La Caisse d’Epargne Lorraine Champagne-Ardenne et le Fonds Venture Numérique Lorrain sont les investisseurs principaux de cette levée de fonds dans laquelle BPI, la Banque Populaire de Lorraine, Bourgogne Angels ainsi que d’autres business angels nationaux et internationaux ont confirmé et renouvelé leur soutien et participation. Grâce à cet accompagnement, SESAMm peut accélérer sa croissance nationale et internationale.

« Nous sommes fiers d’avoir été les premiers investisseurs à croire dans le potentiel de SESAMm et nous nous réjouissons de ce nouveau tour de table », détaille Marie Tribout, Présidente du fonds Fonds Venture Numérique Lorrain. « Nous participons à cette levée de fonds pour deux raisons principales : d’abord, la conviction de la pertinence du projet de SESAMm et de l’excellence son équipe ; ensuite, cette participation s’inscrit dans le prolongement de notre dispositif Néobusiness, qui consiste à accompagner au plus près la croissance des startups de notre territoire », indique de son côté Benoît Mercier, Président du directoire de la Caisse d’Epargne Lorraine Champagne-Ardenne.

« La confiance de nos partenaires est précieuse » explique Sylvain Forté. « Elle valide les très bonnes performances de nos technologies, qui continuent d’être améliorées par notre pôle de R&D. Nous avons d’ailleurs de nouvelles applications dans les tuyaux. »

Des technologies uniques et novatrices

Avec une ouverture déjà annoncée d’un nouveau bureau à Londres, Sylvain Forté ne cache pas les ambitions de SESAMm d’ouvrir également, d’ici fin 2019 – début 2020, un bureau à New-York afin d’avoir une réelle présence sur le sol américain. SESAMm compte déjà aux Etats-Unis, deux gros distributeurs et plusieurs clients dont Eagle Alpha.

« SESAMm est un partenaire de valeur pour Eagle Alpha » souligne Hugh O’Connor, directeur du Data Sourcing et des partenariats chez Eagle Alpha. « Les produits de SESAMm apportent un niveau de rigueur scientifique, de transparence et de flexibilité qui distingue l’entreprise des autres acteurs du marché. »

« Nous prévoyons d’embaucher plus d’une dizaine de nouveaux collaborateurs d’ici fin 2018 dans des domaines telles que la data science, le développement informatique, le traitement automatique des langues ou encore l’analyse quantitative. Nous avons l’objectif de doubler notre chiffre d’affaires pour l’exercice 2018 et visons 20M€ de chiffre d’affaires d’ici 2021. »

« La Française Global Investment Solutions travaille en collaboration avec l’équipe SESAMm afin d’explorer des démarches d’investissement potentielles fondées sur l’intelligence artificielle. LFIS utilise les technologies SESAMm pour exploiter le Big Data dans le monde de la gestion quantitative. » confère Guillaume Garchery, gestionnaire de portefeuille et chef de l’équipe R&D d’analyse quantitative chez La Française Global Investment Solutions.

Avec la signature récente d’un contrat avec Nikko Global Wrap, l’un des principaux asset managers du Japon, les ambitions asiatiques sont aussi en cours d’évaluation par la startup pour y ouvrir un bureau. « Nous avons pour le moment des vues sur Hong-Kong et Tokyo. Singapour reste encore à étudier ! » déclare Sylvain Forté.

Le point primordial pour la startup est d’être en mesure de répondre rapidement et efficacement aux demandes des clients. Le recrutement de nouveaux collaborateurs est donc très clairement une nécessité en 2018. « Nous venons de presque doubler nos effectifs en un an et nous prévoyons d’embaucher plus d’une dizaine de nouveaux collaborateurs d’ici fin 2018 dans des domaines telles que la data science, le développement informatique, le traitement automatique des langues ou encore l’analyse quantitative. Nous avons l’objectif de doubler notre chiffre d’affaires pour l’exercice 2018 et visons 20M€ de chiffre d’affaires d’ici 2021 », conlcut Sylvain Forté.

You may also like
10 start-ups FinTech à suivre en Lorraine
Inauguration de l’espace d’accélération digitale 89C3 Metz
PretUp rêve plus grand grâce au prêt en ligne