Home > Actualité > RedE, une arrivée sur les chapeaux de roues !

RedE, une arrivée sur les chapeaux de roues !

Reading Time: 4 minutes
La startup nancéienne RedE arrive sur les chapeaux de roues en France en proposant un scooter électrique pour les professionnels de la livraison. De grands groupes tels que Monoprix, Naturalia, Sushi Shop, Pizza Hut roulent maintenant en RedE.
(Photo : le scooter RedE fait fureur sur les pavés parisiens / Crédit © RedE)

Démocratiser l’utilisation du scooter électrique

Fondée en 2015 par Etienne Mao et Valentin Dillenschneider, l’aventure RedE a commencé dès 2014 avec un constat effectué par Etienne, co-fondateur de RedE lors d’un voyage en Chine. Alors étudiant à l’ICN, il remarque le nombre incroyable de scooters électriques utilisés dans les rues des grandes villes. Il se pose alors la question suivante : pourquoi le scooter électrique n’est-il pas développé aujourd’hui en France alors qu’il a totalement fait disparaitre le scooter essence en Chine ?

De retour en France, il contacte un ancien camarade de promo, passionné de deux roues, afin de développer ce projet de démocratiser le scooter électrique en France. L’aventure continue donc aux côtés de Valentin Dilleschneider, son associé et co-fondateur, avec qui il décide de créer la startup RedE afin de commercialiser leur propre scooter électrique destiné aux professionnels à un prix attractif qui serait conçu en France avec une partie de l’assemblage réalisée en Chine.

Après deux années de recherche et développement, le premier scooter RedE est commercialisé en mars 2017. « L’ambition première de RedE est de démocratiser le scooter électrique pour accroître la mobilité tout en réduisant l’impact sur l’écologie. L’enjeu est aussi de démontrer aux professionnels de la livraison qu’ils peuvent agir sur l’environnement tout en réduisant leurs coûts », précise Geoffroy Montornes Roma, Business Developer chez RedE.

« Avec 150 scooters vendus en 2017, RedE détient 25% du marché de scooter électrique professionnel »

Le marché RedE

Avec l’imposition de la norme antipollution Euro 4 pour tous les deux roues neufs commercialisés sur le sol français depuis le 1er janvier 2018, RedE a une belle carte à jouer. RedE se focalise sur quatre segments de marché : la foodtech (Uber Eats, Deliveroo), la livraison express (Amazon, Fnac), la restauration livrée (Sushi Shop, Pizza Hut) et les institutions (la Mairie de Paris). « RedE est devenu le numéro 1 à Paris pour le nombre d’immatriculation de scooters électriques pour les professionnels de la livraison. Avec 150 scooters vendus en 2017, RedE détient 25% du marché de scooter électrique professionnel ».

Le scooter RedE est proposé à la vente et à la location – avec option d’achat possible. 80% des ventes des scooters RedE se font en leasing. RedE développe un service complet en proposant la location avec des services tel que l’entretien ou encore l’assurance, à l’image des constructeurs automobiles. RedE propose aussi les formations données aux livreurs pour qu’ils soient en règle avec la législation française sur les deux roues. Et l’année démarre fort puisque RedE a déjà commercialisé 68 scooters entre janvier et mars 2018, soit quasiment 50% de leur résultat en 2017.

RedE travaille avec des fournisseurs prestigieux, notamment Bosch, reconnu pour son moteur, et Lenovo pour sa batterie qui permet d’offrir une autonomie réelle de 50/60 kilomètres !

Un scooter « révolutionnaire »

Le scooter RedE est un produit conçu en France dont une partie de l’assemblage est réalisé en Chine. Une fois importé en France, les dernières finitions sont effectuées dans les ateliers RedE localisée à Montrouge près de Paris. L’équipe technique s’assure ainsi de la finition parfaite de chaque scooter, commercialisé ensuite sur le marché français.

RedE travaille avec des fournisseurs prestigieux, notamment Bosch, reconnu pour son moteur, et Lenovo pour sa batterie qui permet d’offrir une autonomie réelle de 50/60 kilomètres ! Le scooter peut également se recharger très facilement grâce à sa batterie amovible. Enfin, pour répondre aux besoins des livreurs, il est possible d’avoir deux batteries avec le scooter pour s’assurer une autonomie illimitée – la batterie étant interchangeable.

Commercialisé depuis un an, le produit a déjà beaucoup évolué selon les dires des fondateurs. Créé pour répondre aux besoins des professionnels de la livraison, un chargeur de téléphone a par exemple été intégré au niveau du guidon du scooter pour permettre une recharge facile des téléphones ou tablettes des livreurs (leur outil de travail !) pendant leur temps de déplacement. Un coussin a également été intégré sous le top case afin de le rendre plus maniable et aussi de garantir une qualité optimale des produits. Les top case étant personnalisables, ils ont tout pour plaire aux entreprises qui les commandent. Le prix quant à lui reste toujours aussi compétitif par rapport aux concurrents, avec un prix de vente de 2300 euros hors taxes, batterie incluse.

L’avenir de RedE

Avec une équipe maintenant composée de huit personnes, RedE planifie une commercialisation sur tout le territoire français dans les 12 mois à venir. Les équipes RedE travaillent aussi sur la digitalisation du scooter, avec notamment le développement d’un système de tracking ainsi qu’un système permettant la gestion des livraisons depuis le scooter, pour faciliter le travail des livreurs.

You may also like
ThePlaceToWish : offrir et recevoir le cadeau parfait n’aura jamais été aussi simple !
10 start-ups AgriTech urbaine à suivre
Runergy, l’application tout-en-un pour la course à pied
Pousse-légume, le potager électroménager Made in France