Home > Actualité > Pole Capital à l’assaut du Grand Est

Pole Capital à l’assaut du Grand Est

Reading Time: 3 minutes
Bonne nouvelle ! Pole Capital, un fonds d’investissement parisien, à l’origine de l’incubateur de start-ups « Le Paddock » à Nancy, renforce sa présence dans la région Grand Est.
(Photo : André Linh Raoul a co-fondé Pole Capital en 2014 avec Stéphane Thioly / Crédit © Le Paddock)
L’histoire de Pole Capital en Lorraine

Créé à Paris, le fonds d’investissement a depuis le premier jour l’ambition d’aider les jeunes entrepreneurs à créer leur start-up, en les accompagnant ante creation et ensuite en investissant très tôt dans les startups pour aider notamment à financer. Focalisé jusqu’à présent essentiellement sur l’écosystème de la région parisienne, c’est grâce à l’un des souscripteurs et actionnaires du fonds, Prêt à Partir dont les locaux sont situés à Gondreville en Lorraine, que Pole Capital commence à s’intéresser à notre région.

Pole Capital a ainsi créé La PAPinière à Gondreville en 2014 et ensuite, en 2015, le Paddock sur Nancy. Ces deux incubateurs sont respectivement stimulateurs et accélérateurs de start-ups. Pole Capital compte actuellement une quarantaine de start-ups en portefeuille dans lesquelles il investit, soit directement soit via son programme d’accélération.

Les start-ups dans lesquelles Pole Capital investit en direct sont principalement centrées sur l’innovation numérique dans les domaines du tourisme, des loisirs, du voyage et de la mobilité. L’investissement moyen du fonds se situe entre 30,000 et 100,000 euros.

« Pole Capital n’est pas un simple business angel, mais un fonds d’investissement qui investit dans des projets prometteurs, innovants et leur donne tous les moyens techniques, pratiques et économiques pour y arriver »

Pole Capital E-novation

Conscient du potentiel de la région Grand Est, les fondateurs de Pole Capital ont décidé de créer un nouveau fonds d’investissement avec accélération, Pole Capital E-novation. « Le but est d’investir dans une quarantaine de start-ups dans tout le Grand Est et de les accompagner dès le début de leur projet. Des bureaux ont déjà été créés à Nancy, Paris et Strasbourg. D’autres vont suivre à Metz, Reims et Mulhouse. », précise Stéphane Thioly, co-fondateur du fonds.

Pour toutes ces start-ups, le ticket de départ du fonds est fixé à environ 30,000 euros. Cet investissement de départ permettra ainsi aux start-ups de bénéficier de prêts et de se développer.

Ensuite, une vingtaine seront sélectionnées dans lesquelles Pole Capital E-novation injectera 200,000 euros supplémentaires. Puis, petit à petit, 7 à 10 d’entre elles considérées comme véritablement créatrices de valeur, pourront recevoir un investissement allant jusqu’à 2 millions d’euros.

En arrivant dès le début de la vie de la start-up, Pole Capital souhaite faire un véritable travail d’accompagnement pour aider au maximum les start-ups à se développer. « Nous voulons exercer un accompagnement sur la durée. Cela nous rassure en tant qu’investisseur d’arriver si tôt dans une entreprise. Cela rassure aussi bien entendu les entrepreneurs qui savent qu’ils peuvent nous faire confiance et que nous sommes à leur côté. L’investissement de départ est de 30,000 euros mais surtout nous avons un fonds derrière nous de 30 millions d’euros qui peut les accompagner jusqu’à la Série A. Se sentir accompagnée sur la durée est essentiel pour une startup ! » explique Stéphane Thioly.

Stéphane Thioly nous donne ainsi l’exemple d’une start-up parisienne, Sejourning, dont la plateforme de mise en relation entre particuliers pour la location d’appartements a dû faire face à l’arrivée du mastodonte américain AirBnB. Présentes aux côtés de la startup dès le départ (dès le 2e mois pour être précis) les équipes de Pole Capital ont travaillé aux côtés de la start-up pour repenser le modèle économique. La décision a ainsi été prise de s’orienter vers le tourisme LGBT en s’associant avec la société MyGayTrip pour créer une nouvelle start-up, « Misterb&b », devenue à ce jour numéro 1 mondial dans ce domaine. « C’est exactement ce que Pole Capital E-novation souhaite développer dans le Grand Est, une aide et un suivi des start-ups pour assurer leur pérennité et leur succès, » conclut, Stéphane Thioly.

You may also like
Chrono-Caisse, la caisse tactile des petits commerçants
Stibidik, le logiciel de gestion de stocks de mode vintage
Voyager librement avec Very Road Trip
CockpIT, le logiciel pour les professionnels du Bâtiment