Home > Actualité > NumericALL : un campus numérique à Piennes

NumericALL : un campus numérique à Piennes

Reading Time: 5 minutes
L’histoire de NumericALL commence fin 2015 avec la création d’un campus numérique à Piennes (54). Brigitte Lepage, cofondatrice de NumericALL connaît particulièrement la synergie transfrontalière, ayant grandi entre Piennes et le Luxembourg. En choisissant Piennes comme lieu de ce campus numérique, les fondateurs de NumericALL ont fait le pari d’imposer le numérique au cœur d’une zone rurale, avec pour ambition de redynamiser un territoire tout en répondant aux besoins de la Région Grand Est. Ce campus été pensé pour être un véritable outil moderne au service de la transformation digitale pour les entrepreneurs, les entreprises, notamment les startups, et les citoyens.
(Photo : Brigitte Lepage, co-fondatrice de l’école NumericALL détaille le cursus proposé durant la troisième édition de l’événement « Adopte un développeur » au Luxembourg / Crédit photo : Marion Dessard)

NumericALL, une école de codage mais pas seulement !

Sur le campus, 30 postes de co-working à très haut débit (fibre) offrant toute la bureautique nécessaire dont une imprimante 3D et également des salles de réunions, sont disponibles à la location. Un service de domiciliation de sociétés est aussi offert. Ce lieu a été pensé afin d’être le plus propice au développement de projets, notamment en termes de prix, très attractifs, pour de jeunes startups qui ont peu de moyen mais ont besoin de services de qualité.

« L’école a par ailleurs obtenu le label « Grande Ecole du Numérique », décerné par le gouvernement aux formations numériques « qui s’engagent durablement pour faire du numérique un levier d’inclusion  » »

À côté de ces services, une école de codage a été créé en 2015 et offre une formation accélérée de 3 mois intensifs pour devenir Développeur Web. Cette école s’adresse à toutes les personnes passionnées d’informatique, avec ou non quelques connaissances en programmation, et surtout avec une réelle motivation pour se former et trouver un emploi dans ce domaine. Le programme « Webforce3 » enseigné au sein de l’école, a ainsi été conçu pour donner les outils nécessaires aux étudiants, pour une insertion rapide sur le marché du travail.

L’école a par ailleurs obtenu le label « Grande Ecole du Numérique », décerné par le gouvernement aux formations numériques « qui s’engagent durablement pour faire du numérique un levier d’inclusion », selon les termes du site de la Grande Ecole du Numérique, et qui sont offertes à des personnes de tous horizons, jeunes ou moins jeunes, qualifiés ou non.

L’avenir de la formation WebForce3

Quatre sessions de cours ont déjà eu lieu sur le campus de Piennes depuis 2015, avec le soutien et financement d’AGEFOS PME GRAND EST et de Pôle Emploi (tous les étudiants qui souhaitent participer à cette formation doivent d’ailleurs être inscrits à Pôle Emploi).

Grâce au Plan Investissement Compétence de la Région Grand Est, deux nouvelles sessions vont avoir lieu sur le campus de Piennes en 2018. La première session débutera le 3 Avril 2018.

« 490 heures de cours sur 3 mois et 35 heures par semaine »

Les étudiants intéressés par cette formation Webforce3 doivent impérativement être présents à la réunion d’information qui se tient quelques semaines. Des tests de culture web et logique se dérouleront sur place. A l’issue de ces tests, les personnes ayant réussi seront appelées la semaine suivante pour un entretien avec les fondateurs et formateurs de l’école.

La réelle force de cette formation est le programme dispensé pendant les 3 mois de cours. Celui-ci est certes très intensif, à raison de 490 heures de cours sur 3 mois et 35 heures par semaine mais surtout extrêmement complet pour former des développeurs Web aptes, dès leur sortie de formation, à travailler dans le secteur du numérique et du codage.

Des formateurs spécialisés en programmation, eux-mêmes Développeurs Web, dispensent les cours sur le campus de Piennes. Les compétences clés du métier, telles que HTML5, CSS, JavaScript, Développement PHP, Base de données MySQL, WordPress, UX Design, Angular 5, … sont enseignées. À la fin du programme, les étudiants doivent tous avoir préparer un projet (site internet, projet dans une société existante, …) et en faire la soutenance devant un jury.

À côté des cours pratiques sur la programmation, des coachs viennent régulièrement expliquer aux étudiants les outils à utiliser, et également les préparer à leur future entrée dans la vie active en les aidant à rédiger leur curriculum vitae et en s’exerçant avec eux à des ateliers d’entretiens d’embauche. Tous les apprenants sont d’ailleurs fortement encouragés à postuler à des offres d’emploi alors même qu’ils suivent encore la formation.

« Le retour à l’emploi est la priorité de cette formation. Cela passe certes par une formation de qualité mais aussi par des rencontres entre professionnels et étudiants, pour que ces derniers comprennent la réalité de leur futur travail. »

Un soutien essentiel des acteurs du numérique dans WebForce3

« Nous travaillons chaque jour à faire intervenir, dans les sessions en cours, des anciens diplômés de Webforce3, des employeurs qui ont recruté des développeurs au sein des sessions précédentes, des startups, des agences Web ou encore des professionnels qui ont développé des plateformes » explique Brigitte Lepage, co-fondatrice de NumericALL.

Le retour à l’emploi est la priorité de cette formation. Cela passe certes par une formation de qualité mais aussi par des rencontres entre professionnels et étudiants, pour que ces derniers comprennent la réalité de leur futur travail. Les futurs diplômés gagneront beaucoup à apprendre directement des acteurs du numérique, en discutant avec eux, et en étant confrontés aux exigences et aux besoins de ces professionnels.

La méthode Webforce3 enseignée au Luxembourg

Au sein du Technoport, l’incubateur luxembourgeois de startups basé sur le site de Belval à Esch-sur-Alzette, une formation de programmation « Fit 4 Coding » a vu le jour en 2015, dans laquelle la méthode Webforce3 y est également enseignée. Cette formation est financée en partie par le FSE et le gouvernement Luxembourgeois, soutenu par l’ADEM (le pendant de Pôle Emploi au Grand-Duché du Luxembourg).

« Un programme de « Mentoring » a également été mis en place pour que les étudiants soient accompagnés par des professionnels du numérique »

Un véritable programme de « Mentoring » a également été mis en place pour que les étudiants soient accompagnés par des professionnels du numérique tout au long de leur formation, et même au-delà.

Six nouvelles formations « Fit4Coding Jobs » vont être dispensées au Technoport, toujours avec le soutien de l’ADEM et du FSE – fonds social européen. La session Fit4Coding Jobs en cours se termine le 27 avril.

Avis donc aux entrepreneurs en recherche de profils Développeurs Web, 15 nouveaux diplômés vont bientôt faire leur entrée sur le marché du travail !

Si vous êtes passionnés d’informatique et souhaitez trouver un emploi dans ce domaine ou alors si vous êtes une entreprise/startup Luxembourgeoise ou en Lorraine, qui souhaite donner un peu de son temps pour guider ces jeunes diplômes et trouver également de futurs Développeurs Web motivés pour rejoindre votre équipe, rapprochez-vous de NumericALL !


Note de l’éditeur: Vous pouvez envoyer un email à info@numericall.com ou consultez le site internet et la page Facebook de l’école.

 

You may also like
Prévenir des excès de l’exposition aux écrans et aux réseaux sociaux avec KiDSCOoP