Home > Actualité > Lorsque les élus évoquent la Tech…

Lorsque les élus évoquent la Tech…

Sur le salon #GEN, préfet, maires, présidents de collectivités, délégués au numérique et adjoints se sont succédé. Tous n’ont pas le même âge ni le même rapport au numérique. Petit florilège des phrases entendues façon bruits de couloirs.

Photo : Jean Rottner, Président de la région Grand Est / Crédit photo © Focalize / Grand Est Numérique

« Je dois avouer qu’avec l’avènement du numérique, c’est tout un vocabulaire nouveau que j’ai découvert, et que je continue d’apprendre chaque jour. » – Pierre Cuny, maire de Thionville et actuel président du Sillon Lorrain.

« Oui on peut parler de tech et de business. On vit aujourd’hui avec la donnée. Je vous encourage à revoir les paradigmes du passé. (…) Il faut que nous soyons les plus performants et les plus engageants dans la santé numérique. » – Jean Rottner, président de la région Grand Est.

« Notre ville a connu une véritable numérisation pendant la crise du Covid. Nos deux pays ont montré qu’ils savaient s’entraider et collaborer. Notre objectif est dorénavant de devenir une véritable smart city pour développer davantage les échanges économiques y compris en transfrontalier, car le numérique aide à surmonter les barrières physiques et linguistiques. » – Tobias Raab, adjoint au maire, ville de Sarrebrück.

« L’état est-il trop lent face à un internet rapide ? Je veux vous dire qu’il sait s’adapter, comme le font les entreprises et les particuliers. 215 millions d’euros sont investis dans la région Grand Est pour le plan Très Haut Débit. Plus encore, le plan France Relance prévoit d’investir 2,6 milliards dans la cybersécurité et la santé digitale. » – Laurent Touvet, préfet de la Moselle.

« Pendant la crise, on a vu nos entreprises s’adapter comme jamais, notamment avec des click & carry dans une capacité de réaction bluffante. » – Fabrice Genter, président CCI Moselle

« Numérique et circuits courts ne sont pas antinomiques. » – Jean-Pierre Georges, président d’Entreprendre en Lorraine Nord.

« Il faut qu’on crée notre Amazon local, avec nos propres entreprises. » – François Grosdidier, maire de Metz et président de Metz Métropole.

#GEN2020, un événement transfrontalier

Les élus français, allemands et luxembourgeois ont répondu présent sur le salon #GEN2020, en témoignent les échanges et rencontres qui ont eu lieu pendant ces deux jours. Inspire Metz (agence d’attractivité de la métropole) et le World Trade Center Metz-Saarbrücken se sont associés à #GEN pour favoriser les échanges transfrontaliers durant le salon. Elles ont conjointement accueilli une délégation sarroise composée notamment de Jürgen Barke, Secrétaire d’État au Ministère de l’Économie, du Travail, de l’Énergie et des Transports du Land de Sarre, de Tobias Raab, Adjoint au Maire de la ville de Sarrebruck, de la Saar.is et d’entreprises. Ces derniers ont également visité l’incubateur THE POOL, découvert le dispositif ESS We Can (développement d’activités sociales et solidaires) et le dispositif Fluxus (incubateur régional pour les entrepreneurs culturels et artistiques) lors d’une visite à Bliiida. En collaboration avec la House of Startups, 12 jeunes structures luxembourgeoises ont répondu à l’appel de Metz Métropole le vendredi 11 septembre afin de s’informer sur l’écosystème local et rencontrer leurs homologues français. Cette rencontre était aussi l’occasion pour les entreprises françaises de préparer leur participation à l’ICT Spring Europe de Luxembourg quelques jours plus tard.


Abonnez-vous à la newsletter de Silicon Lorraine. Cliquez-ici.

You may also like
Les étudiants du PeeL face à l’exercice du pitch
Yabe veut apporter le meilleur du e-commerce dans les centres-villes
E-commerce : une solution pour les centres-villes mosellans ?
#GEN Metz : e-succès et réalité désirée