Home > Actualité > Le dating en détail avec Puzme

Le dating en détail avec Puzme

Pierre Maes, Gaëlle Spreutels et Johann Baziret ont créé Puzme – comprenez puzzle me – avec l’ambition de changer notre façon de rencontrer l’autre. Comment ? En échangeant quelques détails sur soi, tout en s’inspirant de la mode du selfie c’est-à-dire sans la bonne vieille photo de profil old school que nous n’avons peut-être pas envie de révéler.

La découverte de l’autre par des détails

« Un jour, j’ai rencontré une jeune femme, assez froide, peu engageante. Pourtant, quand elle s’est penchée pour ramasser son stylo tombé par terre, j’ai entrevu un joli tatouage en forme de coquelicot, que je n’aurais jamais soupçonné ! J’ai tout de suite eu une autre perception de cette personne, que je n’aurais pas eu si j’étais resté fixé sur son physique et mon premier a priori » nous raconte Pierre, pour expliquer la naissance de Puzme.

Contrairement aux applications de dating existantes où une image globale apparaît en profil, sur Puzme il est clairement voulu que la personne ne soit pas identifiable. Seul un sourire, des yeux, un tatouage (à vous de choisir !) vous dévoile aux autres. Ensuite, si un détail chez une autre personne attire votre attention, à vous de lui envoyer des challenges afin qu’elle en dévoile d’autres.

Aucune conversation ne peut démarrer tant que les deux personnes ne se sont pas mutuellement envoyées un détail en photo. Puzme entend ainsi jouer le mystère avec une approche plutôt slow dating, où se développe un jeu de séduction subtil.

« Petit à petit, si on se prend au jeu, le puzzle de la personne se formera pour donner une image riche la faisant apparaître sous différents angles, plus profonds que le seul physique » explique Pierre.

Créer un lien avec l’autre sans passer par le traditionnel « bonjour » pour briser la glace et amorcer une conversation plus naturellement, voilà le but de Puzme.

« Nous nous sommes rendus compte que les femmes avaient tendance à avoir une approche plus subtile que les hommes »

Des détails oui, mais pas n’importe lesquels !

Pour aider à cette découverte, les challenges ou détails ont été concoctés par la gente féminine. Pourquoi ? « Nous nous sommes rendus compte que les femmes avaient tendance à avoir une approche plus subtile que les hommes » nous confie Pierre, amusé.

Une liste de 20 challenges est ainsi proposée, liste qui évoluera en fonction des utilisations et des retours des utilisateurs. Cette liste comprend pour moitié des détails physiques, et pour l’autre moitié des demandes plus diverses, comme des centres d’intérêts (ex : photo de votre livre préféré) ou même encore, prendre des photos de son intérieur.

Avec la tagline de Puzme « play the mystery » on ne peut s’empêcher de penser aux risques de débordements dans les demandes. Mais, Puzme a pensé à tout et l’algorithme utilisé empêche d’envoyer des photos à connotations sexuelles. A la place, Puzme vous suggèrera d’envoyer une photo plus… mystérieuse !

« Nous avons clairement des ambitions internationales pour Puzme »

L’avenir se construit comme un puzzle !

L’application a été lancée début novembre, et compte actuellement un peu plus de 500 utilisateurs.

« Tout reste encore à faire ! Mais avec de très bonnes retombées de la version bêta lancée cet été, bien au-delà de nos frontières, notamment aux Etats-Unis, en Amérique du Sud, et aussi dans des pays arabes, nous avons clairement des ambitions internationales pour Puzme » nous confie Pierre.

L’utilisation est entièrement gratuite, mais les créateurs pensent à développer des fonctionnalités premium notamment en élargissant la possibilité d’utilisation des détails. En effet, actuellement, chaque détail ne peut être utilisé qu’une seule fois par jour hormis le partage de l’application à trois amis qui permet d’obtenir plus de choix. L’application est pour le moment disponible en français et en anglais, mais pourrait être développée dans d’autres langues.

Dans les prochains mois, un challenge financier attend Puzme, avec la volonté de lever 400,000 euros afin de pouvoir s’attaquer efficacement aux différents marchés cibles et déployer une vraie stratégie marketing digital.

Prêts à jouer la carte du mystère ?

You may also like
10 start-ups FinTech à suivre en Lorraine
Inauguration de l’espace d’accélération digitale 89C3 Metz
Business Developer – Nancy (h/f) | RedE
Business Developer – Paris (h/f) | Beegift