Home > Actualité > La compliance simplifiée avec algoreg

La compliance simplifiée avec algoreg

Créée il y a un an à Luxembourg, la startup algoreg compte aujourd’hui seize personnes, toutes expertes en compliance. « La compliance est notre ADN », déclare l’un des fondateurs de la fintech Jean-Pierre Bitton pour commencer à expliquer l’aventure algoreg.
(Photo : Jean-Pierre Bitton, co-fondateur de la startup algoreg / Crédit @ Lux Future Lab)

Une solution intégrée pour la gestion quotidienne du risque

algoreg est une solution qui permet d’effectuer l’on-boarding et la gestion complète et automatisée du processus règlementaire des clients de banques, d’établissements de crédit, de compagnies d’assurances, de plateformes de paiement en ligne, de plateformes de jeux ou de toutes autres entreprises régulées, et ce à travers un seul outil. algoreg se veut une solution rapide et simple d’utilisation.

« La solution a été créé par des personnes actives en tant qu’opérateurs dans le domaine de la compliance et du paiement, pendant plus de quinze ans. Nous possédons tous, chez algoreg, une bonne compréhension du marché régulé », explique Monsieur Bitton. « Nos clients peuvent être convaincus que les personnes en face d’elles comprennent leurs besoins. Comprendre, anticiper, répondre, ce sont les règles que nous nous sommes fixées chez algoreg ! »

« La gestion quotidienne du risque est essentielle pour nos clients »

Ainsi, contrairement à ce que l’on peut trouver sur le marché actuellement, algoreg permet un case management complet, depuis l’ouverture d’un compte jusqu’à sa fin de vie. « algoreg est une véritable solution intégrée et modulaire, qui englobe toutes les phases du cycle de la relation client, à savoir la mise en relation client (ou l’on-boarding), l’ouverture du compte mais aussi le suivi quotidien du risque. »

Une fois le client accepté, l’outil algoreg ne s’arrête donc pas là, bien au contraire. Les établissements utilisateurs d’algoreg pourront, au jour le jour, vérifier et être informés automatiquement des changements concernant un de leur client, et ce en toute simplicité. « La gestion quotidienne du risque est essentielle pour nos clients » précise le co-fondateur. Autre atout, l’on-boarding peut être utilisé 24/7 et est disponible dans plus de 100 langues.

Simplifier le processus de compliance étape par étape

La première étape de tout acteur régulé est d’identifier ses futurs clients avant de pouvoir les accepter. Grâce à algoreg, cette étape est largement simplifiée. Fini les papiers, les rendez-vous et les vérifications souvent longues et parfois aléatoires de la probité des clients. algoreg automatise tout ce processus. « Nous voulons créer une expérience client la plus simple possible, sans intervention humaine, qui utilise un système de speech recognition ».

« algoreg simplifie le procédé de compliance des établissements mais ne se substitue en aucun cas à ceux-ci qui détiennent l’avis final d’acceptation ou non du client »

Les étapes sont simples et surtout rapides. Le client doit tout d’abord se faire filmer et interroger par un video-bot qui prendra notamment une photo de sa carte d’identité – la solution éliminera ainsi tout risque de faux en vérifiant l’identité et en comparant le selfie avec la photo du document officiel – puis, dans un second temps, répondre à quelques questions posées automatiquement par le robot – le scénario de questions aura été défini en amont par l’établissement en fonction de ses exigences. Une fois ces quelques étapes faites, un scoring global est envoyé à l’établissement qui l’informe automatiquement de la probité – ou non – du potentiel client. Si tout est ok, l’ouverture de compte est immédiate. Dans le cas contraire, l’établissement reste maître de la suite à donner. « algoreg simplifie le procédé de compliance des établissements mais ne se substitue en aucun cas à ceux-ci qui détiennent l’avis final d’acceptation ou non du client », affirme Jean-Pierre Bitton.

1 million de dollars levé, l’avenir s’annonce prometteur

Avec une levée de fonds d’un million de dollars annoncée le 1er mars dernier, algoreg dispose de moyens suffisants pour continuer à perfectionner ses solutions. Des investisseurs luxembourgeois et des fonds d’investissement institutionnels ont participé à cette levée de fonds. « Le système algoreg, déjà commercialisé, a été reconnu pour ses qualités par les professionnels du marché. Cette reconnaissance est essentielle pour nous. Nous devons dès lors continuer d’être à l’écoute des besoins, être crédible et surtout exécuter parfaitement. Pour cela, nous avons une équipe de qualité qui a l’envie et les compétences pour amener algoreg très loin », s’enthousiasme Jean-Pierre Bitton.

« Il est intéressant de constater que même des acteurs non régulés sont intéressés par notre produit. Ces derniers souhaitent mieux connaître leurs clients et éviter tous risques, de réputation notamment »

Avec des clients et prospects en Europe, des prospects en Chine et aux Etats-Unis notamment, l’équipe d’algoreg est confiante sur son avenir. « Il est intéressant de constater que même des acteurs non régulés sont intéressés par notre produit. Ces derniers souhaitent mieux connaître leurs clients et éviter tous risques, de réputation notamment, et algoreg répond à cette demande », explique l’un des fondateurs de la startup. Des entreprises de e-commerce ont ainsi montré de l’intérêt pour le logiciel luxembourgeois.

L’équipe doit encore s’agrandir dans les prochains mois, en recrutant les meilleures compétences pour améliorer le produit. « Nos clients ont des demandes spécifiques, et il nous faut avoir une équipe réactive et ultra compétente afin de livrer rapidement les changements demandés. Nous voulons, avant tout, démontrer à nos clients l’efficacité de la technologie que nous développons », conclut-il.

You may also like
10 start-ups FinTech à suivre en Lorraine
Inauguration de l’espace d’accélération digitale 89C3 Metz
Business Developer – Nancy (h/f) | RedE
Business Developer – Paris (h/f) | Beegift