Home > Actualité > Inauguration du Thi’Pi, le lieu d’innovation numérique de Thionville

Inauguration du Thi’Pi, le lieu d’innovation numérique de Thionville

Reading Time: 2 minutes
Il y avait du beau monde ce mercredi soir route de Manom pour l’ouverture officielle des portes du nouveau lieu d’innovation numérique de la Communauté d’Agglomération Portes de France-Thionville. S’inscrivant dans la continuité de l’initiative LORnTECH et dans la mise en œuvre d’un territoire favorable à l’innovation numérique, le Thi’Pi sera le totem des acteurs désireux de faire de l’agglomération un pôle d’innovation scientifique.
(Photo: Florence Roux-Christmann, à gauche, et sa tribu de « sioux » présentent les premiers projets incubés au Thi’Pi / Crédit © Silicon Lorraine) 

1000 m2 de bureaux, d’espaces de coworking, de salles de réunion, etc. sont désormais à disposition des entrepreneurs désireux d’innover dans le secteur digital et de créer leur start-up. Dans ce lieu qui se veut à la fois convivial et familial, d’où son nom de Thi’Pi, une tribu d’une dizaine d’entrepreneurs y a déjà pris ces quartiers depuis quelques semaines et fait résonner à nouveau les murs de cet ancien bâtiment. Il est à noter que le bâtiment totem définitif ouvrira ses portes en 2019 en face de la gare de Thionville et que les « sioux » – comme sont appelés les entrepreneurs du Thi’Pi – y prendront leurs nouveaux quartiers.

« Parfois ce sont ceux dont on n’attend rien qui font des choses auxquelles nul ne s’attend. »

En charge du développement de ce nouveau pôle numérique, Florence Roux-Christmann, a tenu à mettre en avant les pionniers qui ont cru dès le départ dans ce projet. Chacun d’entre eux a ainsi pu brièvement présenter son projet à la communauté rassemblée pour l’occasion. L’intervention de Laurent Witz, directeur de la société de production Watt Frame, et l’un des fers de lance de l’écosystème thionvillois a été particulièrement clairvoyante. « Ce sont les soutiens locaux qui feront la différence. Quand bien même nous faisons des projets pour la France, pour l’Angleterre, pour les Etats-Unis, pour la Chine, ils se font toujours localement quelque part dans le monde. Et c’est justement ce soutien local qui peut donner l’élan nécessaire pour donner aux entrepreneurs l’envie de réussir et d’aller plus loin. La réussite peut tenir à vraiment peu de choses. Il faut accompagner les entrepreneurs pour faire face aux difficultés de tous les jours. Ne mettons pas des barrières à ceux qui veulent aller plus loin, plus fort, à travers nos certitudes ou ne les mettons pas dans des cases. Aidons-les à réussir. Dans le cinéma, je me souviens d’un film et d’une phrase en particulier que je trouve intéressante : Parfois ce sont ceux dont on n’attend rien qui font des choses auxquelles nul ne s’attend. Les jeunes entrepreneurs bouleversent les codes, les pratiques, les usages. Ils construisent eux aussi le monde de demain. Il faut réussir à les écouter, à les comprendre, à les conseiller, à les aiguiller et à les aider. Construisons un monde avec plus d’éthique, plus de moral où le numérique aura sa place mais pas toute la place. »

You may also like
ThePlaceToWish : offrir et recevoir le cadeau parfait n’aura jamais été aussi simple !
Pousse-légume, le potager électroménager Made in France
Skeeled digitalise le processus de recrutement
Le French Tech FinTech Tour fait étape à Nancy