Home > Actualité > 15 millions d’euros pour développer la marque de coliving Cocoonut

15 millions d’euros pour développer la marque de coliving Cocoonut

Cocoonut, l’acteur Luxembourgeois du coliving, vient d’annoncer un premier tour de table de 110 000 euros auprès de business angels spécialisés dans l’immobilier. Cette levée est adossée à un engagement de 15 millions d’euros pour développer son parc immobilier. Ce capital permettra à la jeune pousse d’ancrer son positionnement au Luxembourg et d’accélérer son développement à l’étranger.

Photo : Nicolas Legay et Aurélien Dobbels, co-fondateurs de Cocoonut / Crédit © Kaori Anne Jolliffe / Silicon Luxembourg

Avec le deuxième taux d’immigration le plus important d’Europe et un déficit de logements annuel récurrent, le marché immobilier Luxembourgeois est de plus en plus tendu. Cette tendance devrait durer puisque le pays avoisinera le million d’habitants dès 2050.

A l’instar du coworking il y a quelques années, le coliving se développe de façon exponentielle dans le monde et JLL estimait fin 2019 à 25 000 le nombre d’unités de coliving développées ou en développement.

Le coliving est un nouveau pan de l’immobilier résidentiel et offre des espaces privés de taille réduite mais complétés par de généreux espaces communs ainsi que par un panel de services comparables à l’hôtellerie. C’est une façon de vivre qui gagne en popularité et qui est particulièrement adaptée aux personnes arrivant dans une nouvelle ville ou un nouveau pays puisqu’elle est à la fois flexible, financièrement intéressante et permet également à ces nouveaux arrivants de développer facilement de nouvelles relations avec des personnes qui leur ressemblent.

Depuis quelques mois maintenant, le marché compte un nouvel acteur. Créée début 2020, Cocoonut n’a pas perdu de temps. La société vient d’annoncer une première levée de 110 000 euros dédiée à son développement technologique et commercial. Les business angels s’engagent également à investir environ 15 millions d’euros pour la transformation de trois premiers immeubles.

« Plus que l’aspect financier, cette première levée nous permet de gagner en crédibilité, de profiter de tout le réseau et de toute la connaissance de nos partenaires. Obtenir le foncier est le vrai challenge au Grand-Duché et nous sommes ravis de les avoir à nos côtés maintenant », précise Aurélien Dobbels, un des deux cofondateurs de Cocoonut.

Finaliste du concours Fit 4 Start, la startup affiche un ancrage local important mais son ambition est clairement européenne et elle travaille déjà sur des projets en France et en Belgique.

« Cocoonut propose une offre dans l’air du temps qui s’intègre parfaitement au paysage de l’immobilier résidentiel de demain ».

« Être parvenus à rassembler cette équipe nous permet d’accélérer. Avec des compétences en finance, real restate et technologie, nous sommes naturellement approchés et consultés pour travailler sur des projets d’envergure de plus de 3.000m2, au Luxembourg et dans la Grande Région ! Travailler sur de plus gros projets nous permet d’intégrer parfaitement le coliving aux problématiques d’urbanisation », ajoute Nicolas Legay, le deuxième cofondateur de Cocoonut.

Cocoonut se positionne comme étant un élément de réponse aux difficultés rencontrées par les nouveaux arrivants au Luxembourg. Son offre est flexible, dans des lieux attractifs, le tout dans le respect de la législation et des contraintes locales. Cette thématique intéresse également le gouvernement puisqu’un nouveau texte de loi encadrant la collocation a été publié fin Juillet par Henri Kox, ministre du logement.

« L’offre développée par Cocoonut répond à un réel besoin pour les nouveaux arrivants au Grand-Duché. Nous avons des demandes quotidiennes de la part de nos clients souhaitant investir dans cette nouvelle classe d’actifs du marché immobilier », commente Jean-Nicolas Montrieux, associé en charge du résidentiel chez INOWAI.

« J’ai moi même été confronté à ces problématiques de logement quand j’ai commencé ma carrière chez KPMG Luxembourg il y a une dizaine d’années maintenant. Je suis donc convaincu que Cocoonut répond à une vraie problématique », poursuit Jérémy Charoy, investisseur et cofondateur de Lalalab (exit).

« Cocoonut propose une offre dans l’air du temps qui s’intègre parfaitement au paysage de l’immobilier résidentiel de demain. Plus qu’une PropTech, Cocoonut développe un véritable art de vivre », conclut Laurent Rouach, investisseur et président de LuxPropTech.


Cocoonut cherche continuellement de nouveaux biens à opérer et offre un rendement généralement supérieur à du résidentiel classique. Pour les contacter : www.livecocoonut.com / hello@livecocoonut.com


Abonnez-vous à la newsletter de Silicon Lorraine. Cliquez-ici.

You may also like
#GEN Metz : e-succès et réalité désirée
Responsable Webmarketing (h/f) | Tomorrow Jobs
Lead Developer JS (h/f) | Tomorrow Jobs
Business Developer (h/f) | Tomorrow Jobs